Un championnat du Monde sans strass ni paillettes

Un championnat du Monde sans strass ni paillettes
by Julien | Posted on Tuesday, July 27th, 2010

La France privilégie la NBA

L’amour du maillot, l’envie de gagner ensemble, s’inscrire dans la durée’ Des idéaux biens loin de nos frenchies aujourd’hui. Patrick Beesley, directeur de l’équipe de France, lançait en 2009 la « charte de l’EDF » dans l’optique des J.O de 2012. Sorte d’engagement sur le long terme que les joueurs prennent avec la fédération afin d’éviter les désertions douteuses en fonction des situations personnelles. En avril dernier Yakouba Diawara était ainsi évincé de la liste de Vincent Collet pour avoir sciemment refusé une sélection. Immédiatement cloué au pilori l’ancien ailier de Miami “a été exclu car il a refusé la sélection l’été dernier alors que rien ne faisait qu’il pouvait la refuser”, expliquait alors Patrick Beesley. “Yakhouba avait signé la charte, on ne l’a pas forcé et il est revenu sur sa décision. Cette charte n’est pas faite pour faire des allers-retours en sélection”. Quelle fermeté !

Seulement nos amis de la fédération sont bien moins bavards quand il s’agit d’évoquer les cas des stars de la NBA. Evincer Diawara ne coûtera pas à Vincent Collet tant le joueur a peu joué sur les dernières saisons. Se passer de Parker, Mickaël Pietrus, Ronny Turiaf, Joakim Noah et Kevin Seraphin sera plus compliqué. On passera sur le cas d’Antoine Diot, salement blessé et qui devrait véritablement manquer à l’EDF. C’est donc la NBA qui l’emporte sur le patriotisme sportif. Derrière l’excuse peu crédible des blessures, nos leaders doivent surtout renégocier leurs contrats. Une blessure sous le maillot bleu remettrait bien évidemment en cause un lucratif avenir. Qui blâmer alors ‘
Les franchises ‘ Elles défendent leurs intérêts et leurs millions, certes ‘ Mais comme l’ont compris les dirigeants de Portland et Charlotte, qui libèreront Batum et Diaw, les joueurs ont plus d’intérêts à se frotter à ce qui se fait de mieux dans le basket mondial que de rester dans le gymnase à soulever de la fonte.
Les joueurs ‘ Ils jouent leurs avenirs en privilégiant leurs contrats, ok’ Mais où est donc passée l’envie féroce de défendre le maillot et de montrer que les joueurs de basket ont un peu plus de citron que les pousses cailloux du foot ‘
La FFBB ‘ Elle a intérêt à soigner ses relations avec la NBA pour être sûre d’assurer la présence de ses meilleurs joueurs aux prochains J.O (enfin si les joueurs arrivent à se qualifier)’ Très bien ‘ Mais combien de temps allons-nous baisser les yeux devant nos voisins américains et accepter de nous faire laminer lors des grandes compétitions ‘

26 forfaits NBA

La France devra donc palier les désistements de ses stars avec l’envie de ses underdogs qui rêveront de faire oublier les panneaux publicitaires qui leurs servent de leaders. Mais l’hexagone n’est pas seul dans ce cas là. Malheureusement pour les organisateurs c’est une pluie de forfaits qui s’abat sur la Turquie et pas des moindres, jugez-vous même : Dirk Nowitzki (privilégie sa franchise) pour l’Allemagne, Beno Udrih (incompatibilité d’humeur avec sa sélection) pour la Slovénie, Andrei Kirilenko (besoin de repos’ sic !) pour la Russie, Darko Milicic (sa franchise refuse de le libérer) pour la Serbie, Sarunas Jasikevisus, Arvydas Macijuaskas, Zydrunas Ilgauskas, les frères Lavrinovic ainsi qu’Arthuras Komantas pour la Lituanie, Ginobilli (veut passer du temps avec sa famille) pour l’Argentine et Pau Gasol pour l’Espagne. Rien que ça.

Du Dream vers la Team

Le meilleur reste pour la « Dream Team » rebaptisé « Team USA » (bonne idée). L’affront lavé contre l’Espagne aux derniers Jeux Olympiques, la vague de patriotisme qui avait touché les stars NBA s’est évanouie et la main posée sur le c’ur est redescendue sur le portefeuille. Seront absents : Kobe Bryant, Lebron James, Dwayne Wade, Chris Bosh, Carmelo Anthony, Amare Stoudemire, David Lee, Chris Paul et Carlos Boozer’ Allo tonton, pourquoi tu tousses ‘ Certes l’équipe américaine compte encore du lourd dans ses rangs avec Billups, Rondo et Durant comme leaders mais cette équipe inévitablement rajeunie (8 joueurs ont moins de 2 ans de NBA dans les pattes) devrait souffrir face aux joueurs aguerris de l’Espagne, de la Grèce, de la Lituanie ou l’Argentine. Comment des gamins, qui n’ont jamais évolué en dehors du cadre lissé des parquets NBA, vont-ils pouvoir battre des joueurs d’Euroligue et ce avec les règles européennes ‘ C’est pas grave on renverra l’artillerie lourde à Londres.

Alors quels enseignements retirer de cette mascarade ‘ Déjà que l’Espagne devrait signer sans trop de difficultés un doublé et se diriger tranquillement vers un triplé, la prochaine édition étant dans le pays star du sport (Foot, Basket, tennis, vélo’ mais que mangent-ils ‘). Deuxièmement que le Championnat du Monde n’est plus la compétition internationale de référence. Les joueurs comme Nowitzki et Parker ont fait comprendre que l’enjeu principal était le Championnat d’Europe puis les Jeux Olympiques dont tous les joueurs rêvent. Enfin que les franchises NBA ont clairement le pouvoir sur les sélections et que le basket-ball tend vers une logique économique de sports business que personne ne peut aujourd’hui défier. Triste mais tellement vrai.

Les Absents :

NBAers : Tony Parker, Ronny Turiaf, Antoine Diot, Kévin Séraphin, Yacouba Diawara, Mickaël Piétrus, Joakim Noah (France), Dirk Nowitzki (Allemagne), Beno Udrih (Slovénie), Andrei Kirilenko (Russie), Darko Milicic (Serbie), Zydrunas Ilgauskas (Lituanie), Pau Gasol (Espagne), Manu Ginobili (Argentine), Kobe Bryant, Lebron James, Dwayne Wade, Chris Bosh, Carmelo Anthony, Amare Stoudemire, David Lee, Chris Paul, Carlos Boozer, Robin Lopez, Deron Williams (USA), Steve Nash (Canada)

Autres : Les frères Lavrinovic, Athuras Komantas, Sarunas Jasikevisus, Arvydas Macijuaskas (Lituanie), Uros Tripkovic (Serbie), Carlos Alexandre Nascimento (Brésil)

Les Incertains :

NBAers : Rajon Rondo.

Autres : Ante Tomic, Zoran Planinic (Croatie), Nenad Krstic (Serbie),

About the Author

Affichage 7 Commentaires
Qu'en pensez vous ?
  1. jiss says:

    Ouah !!….Julien j adore !! Ce genre d article est extrêmement rafraichissant dans l univers ambiant des forums basket Français. “…les panneaux publicitaires qui leurs servent de leaders…” Mdr !! Je n attend qu une seule chose justement…..c est encore un maximum de défaite de la “team USA”. Car il n y a que comme cela, que petit à petit, ils descendront de leur nuage.

  2. DENVER says:

    Très bon article, Jiss je suis pas d accord que team USA sont sur un nuage. On la très bien vu à Pékin, ils ont récupérer le titre Olympique avec classe et sans arrogance. Et l équipe d aujourd huit n est pas surmédiatisée comme par le passé, aucun leader à l extérieur du terrain. Certe, tous les mecs qui ont refuser la selection doivent redescendre je pense et se poser les bonnes questions avec de bonne raisons.

  3. jiss says:

    Je parlais du basket américains en générale. Tant qu il gagne, et voir qu il écrase tout le monde…..ça va. Il ne faut quand même pas oublier qu il ne sont pas venu chercher leurs médailles de bronze au dernier championnat du monde, il me semble. J aimerais vraiment savoir, si dans l histoire des championnats du monde, c est déjà arriver. Et lors de leur défaite contre la Grèce, ils ont été on ne peu plus infecte. Alors de grâce….l humilité et les basketteurs US…on repassera dans un demi siècle.

  4. DENVER says:

    Je suis d accord avec toi mais depuis 2 ans on peut pas leur enlever le fait de vouloir changer leur image. C est deja sa ^^

  5. jiss says:

    Comme tu le dis, c est déjà ça. Il y a peu de chance que cela arrive malgré tout, car quand on constate que le public américain n est même pas capable de prendre conscience de ce que représente un championnat du monde. …Euuhh….beua aussi. Ils s intéressent plus au JO qu au championnat du monde ….et alors !! Sous ce prétexte, ça diminuerais la valeur de cette compétition Quel farce :°)

  6. Spirit says:

    Je suis pas un fan de la Team USA, mais je peux affirmer car j y étais, qu ils sont venus chercher leur médaille de bronze à Tokyo et qu ils ont même fait le signe de salut militaire (main droite tendu sur la tempe) lors de la remise des récompenses.

  7. jiss says:

    Ok, pas vu à la télé, alors.

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

basket-ball.com toute l'info du basket

Basket-Ball.com : Toute l'actualité du basket-ball