Preview NBA : Sacramento Kings

by Spirit | Posted on Wednesday, October 27th, 2010

– Bilan de la saison passée :
25V-57D 14ème de conférence Ouest 5ème de la division Pacific 6ème attaque avec 103.8pts marqués par match 29ème défense avec 108.3pts encaissés par match.

– La Stat :
L’une des plus mauvaise défense de la ligue malgré une très belle attaque. C’est pourquoi, lorsque l’attaque reste scotchée à 71 comme lors du match contre Utah, la défaite est inéluctable.

– Les objectifs de la saison :
« Nous aimerions être en playoffs. Je pense que c’est l’objectif que nous pouvons atteindre », a déclaré Gavin Maloof le propriétaire de la franchise.

– L’histoire de la franchise :
Tout a commencé en 1945 sous le nom des Rochester Royals dans l’état de New York. Plus tard, la franchise a migré : Cincinnati, et changé de nom, Kansas-City Kings. Et enfin Sacramento Kings depuis 1985. Peu de chose à dire avant l’arrivée de la famille Maloof en 1996. A partir de là, on a pu voir du spectacle avec les moves de Mitch Richmond, les shoots du parking de Peja Stojakovic, les passes lasers de Jason Williams, puis la science du jeu de Vlade Divac, la puissance de Chris Webber. Jusqu’en 2005, avec les Mike Bibby où les Cuttino Mobley, l’Arco Arena prend feu chaque soir et était considéré comme la salle la plus chaude de NBA et poussent ses protégé jusqu’en finale de conf en 2001. Depuis, c’est le néant ou presque. Kevin Martin essaie tant bien que mal à sauver les meubles, mais la salle se vide et les années passent. Paul Westphal arrive et se met au travail. Si en 2008-2009 la franchise n’avait gagné que 17 matches sur 82, l’année au Westphal prend les rênes, il passe à 25 victoires. Et la restructuration en cours pourrait encore payer dès cette année.
Palmarès : Champion NBL : 1946 Champion NBA : 1951 Champion de Division : 1949, 1952, 1979, 2002, 2003

– Au cœur de l’actualité :
A Sacramento, tout le monde parle de la nouvelle salle demandée depuis longtemps par la famille Maloof, propriétaire de la franchise. Cela ne semble pas en bonne voie d’autant plus que le sponsor du nom de l’Arco Arena a choisi de partir après 24 ans de collaboration. Désormais, le propriétaire de la franchise réfléchit à un éventuel déménagement. Qu’en sera-t-il ‘

– Head Coach :
Paul Westphal aura 60 ans à la fin du mois. Il a commencé sa carrière de coach avec brio à Phoenix où il a été jusqu’en finale NBA en 1992. Il est depuis 2009 chez Kings après être passé par Seattle et par l’université de Pepperdine. Le challenge de Sacramento lui a plu et son impact a été visible dès la saison dernière. Arrivera-t-il a passé un nouveau cap après avoir échoué en NCAA (7 victoires pour 20 défaites)

– Roster :
NUM PLAYER POS HT DOB FROM YRS
18, Omri Casspi, F, 2.05m, 06/22/1988, Yavne, Israel, 1
15, DeMarcus Cousins, C, 2.10m, 08/13/1990, Kentucky, R
10, Samuel Dalembert, C, 2.10m, 05/10/1981 Seton Hall, 8
13, Tyreke Evans, G, 1.98m, 09/19/1989, Memphis, 1
32, Francisco Garcia, G-F, 2.00m, 12/31/1980, Louisville, 5
20, Donte Greene, F, 2.10m, 02/21/1988, Syracuse, 2
9, Luther Head, G, 1.90m, 11/26/1982, Illinois, 5
41, Darnell Jackson, F, 2.05m, 11/07/1985, Kansas, 2
5, Eugene Jeter, G, 1.80m, 12/02/1983, Portland, R
24, Carl Landry, F, 2.05m, 09/19/1983, Purdue, 3
34, Jason Thompson, F, 2.10m, 07/21/1986, Rider, 2
19, Beno Udrih, G, 1.90m, 07/05/1982, Sempeter, Slovenia, 6
33, Hassan Whiteside, C, 2.13m, 06/13/1989, Marshall, R
3, Antoine Wright, F-G, 2.00m, 02/06/1984, Texas A&M, 5

– Arrivées:
Samuel Dalembert (Philadelphie)
Luther Head (Indiana)
Darnell Jackson (Milwaukee)
Hassan Whiteside (Marshall, NCAA)
Antoine Wright (Toronto)
DeMarcus Cousins (Kentucky, NCAA)

– Départs:
Spenser Hawes (Philadelphie)
Andres Nocioni (Philadelphie)
Jon Brockman (Milwaukee)
Joey Dorsey (Toronto)
Kenny Thomas (Memphis)
Dominic McGuire (Charlotte)

– La star :
Tyreke Evans. Pour sa saison de Rookie, il avait vraiment affiché de grosses qualités de scoreurs, mais aussi de leadership (21.1pts, 5.3rbs, 5.7pds). Il peut jouer à la mène comme sur l’aile.

– L’arrivée :
On voit le rookie Demarcus Cousins comme le joueur qui va tout chambouler. Peut être… Mais je serais plus tenter de me tourner vers une valeur sur comme Samuel Dalembert et ses 8pts, 9.5rbs par match à Philadelphie. Il sera là aussi pour épauler les jeunes Cousins et Whiteside et leur donner des conseils.

– La Clé de la réussite :
Si Evans prend encore plus de galons, si les deux rookies dans la peinture sont à la hauteur. Les Kings vont ranimer tout doucement la flamme et les playoffs ne devrait pas être loin.

– La côte Basket-ball.com: 5/10

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

basket-ball.com toute l'info du basket

Basket-Ball.com : Toute l'actualité du basket-ball