LFB: Villeneuve propulse un peu plus le Hainaut vers la Ligue 2.

LFB: Villeneuve propulse un peu plus le Hainaut vers la Ligue 2.
by Laurent Jeannas | Posted on Monday, November 26th, 2012

La tension était palpable, hier après midi, dans le derby de la peur entre Villeneuve et le Hainaut.

Avec chacune une victoire au compteur, après déjà neuf rencontres disputées, il est clair que le perdant s’installerait durablement dans les profondeurs du classement.

Est ce lié à cette pression, mais le fait est que les partenaires d’Ashley HOUTS eurent toutes les peines du monde à rentrer dans la partie (10-2, 6éme).

Heureusement, dans le sillage d’une Emilie SILBANDE rageuse, les filles de Corinne BENINTENDI allaient réagir, et les deux formations étaient dos à dos, au terme du premier quart temps (13-13, 10éme).

Malgré ce passage à vide, Villeneuve sembla repartir de l’avant (21-17, 13éme), mais les Hennuyères ne désarmaient pas (26-26, 16éme), et parvenaient même à créer un écart , dans le sillage du trio SILBANDE – AYISSI – MURPHY (31-38, 20éme).

En début de seconde période, Olayinka SANNI sembla remettre ses troupes dans le sens de la marche (35-39, 22éme), mais les Hennuyères étouffèrent les locales, deux minutes durant, pour un 0-10 qui pouvait s’avérer décisif (35-49, 24éme).

Fred DUSART, le technicien villeneuvois, souffla dans les bronches de ses filles, lors d’un temps mort, ce qui eut pour effet de remobiliser tout le monde.

Pendant six longues minutes, les locales ne laissèrent que des miettes aux visiteuses, se relançant complètement dans la partie (45-50, 30éme).

Les Hennuyères semblaient néanmoins retrouver leurs esprits (48-56, 32éme), avant que le duo WILLIAMS – MEESSEMAN ne rentre clairement dans la danse.

Entre les shoots longue portée de son américaine, et les incursions de sa jeune intérieure belge dans la raquette, Villeneuve revenait à la marque (55-56, 34éme), et parvenait même à repasser devant (58-56, 35éme).

A l’entame de la dernière minute, les banlieusardes Lilloises avaient même réussi à créer un petit écart (65-61, 39éme), contraignant ainsi les filles du Président BOULANGER à jouer la faute.

Ashley HOUTS permît ainsi à ses troupes de pouvoir encore y croire, en scorant à trois points, mais ni Emma MEESSEMAN, ni Bintou DIEME ne faillirent aux lancers francs, validant ainsi le succès final de leur équipe (72-68, score final).

Avec une infirmerie qui se vide, Villeneuve semble donc en mesure de pouvoir repartir de l’avant, même s’il faudra désormais confirmer ce succès sur d’autres parquets.

Pour le Hainaut, par contre, avec une seule victoire en dix rencontres, il semble de plus en plus vraisemblable que l’avenir se conjugue en mode Ligue 2, sort qui semble réservé, traditionnellement, aux formations occupant la lanterne rouge, après dix journées.

VILLENEUVE – HAINAUT 72-68
(13-13, 31-38, 45-50)

VILLENEUVE: 24/63 aux shoots dont 8/32 à 3Pts, 16/19 aux LF, 36 rebonds (DIEME, 11), 21 passes décisives (DIEME, 9), 16 balles perdues, 15 fautes.
WILLIAMS 26, MEESSEMAN 17, PIRSIC 9, SANNI 7, DIEME 6, DIGBEU 3, DUBOIS 2, NAYO 2, LAMOINE 0, RICART 0.

HAINAUT: 29/65 aux shoots dont 6/19 à 3Pts, 4/8 aux LF, 35 rebonds (MURPHY, 8), 11 passes décisives (PEROSTIYKA, 3), 9 balles perdues, 17 fautes.
HOUTS 14, SILBANDE 13, MURPHY 12, AYISSI 10, PEROSTYIKA 8, JACKSON 7, GARCIA 4, PAUL 0 – DNP: VIDAL GENEVE et LARRAUD.

(Photo: Lenae WILLIAMS a fait parler la poudre à trois points)

About the Author

Qu'en pensez vous ?

XHTML: Vous pouvez utilsier ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Basket-ball - Tout le basket NBA francais et etranger