L’agent 9 aux pieds de Wall

by Spirit | Posted on Thursday, November 11th, 2010

L’agent 9- il portait le numéro zéro auparavant – avait feint la blessure pour que Nick Young puisse rentrer en jeu. Il expliquait que cela lui rappeler son arrivée en NBA et qu’il souhaitait être un coéquipier modèle. Résultats pour lui, son coach Saunders l’a cassé devant toute l’équipe et il a écopé d’une amende de 50.000 dollars. On ne l’y reprendra plus.

C’est pourquoi, il reste soft lorsqu’il donne son avis sur celui qui lui a piqué la vedette dans l’équipe. « C’est mieux pour moi », lance d’un côté Arenas, sur l’arrivée du prodige de Caroline du Nord. « J’ai dis à mes amis que j’aurai aimé que cela arrive plus tôt car nous aurions été une équipe fabuleuse il y a quelques années. J’ai toujours dis que je voulais un autre meneur pour prendre le scoring à son compte ou pour que je puisse me décaler au poste deux. Quand ils l’ont drafté, j’ai pensé que c’était une très bonne idée ». Que de louanges !

Pendant la pré saison, Wall et Arenas s’entendaient comme deux larrons en foire. Et Wall lui rendait la pareil : « Il est super avec moi. Il m’aide autant qu’il le peut. J’apprend beaucoup seulement en le regardant jouer ». Tout est beau dans le meilleur des mondes.

Mais le statut de Wall lui est peut être monté à la tête et il a profité de l’absence d’Arenas pour s’accaparer l’équipe. Leader avec 19.3pts, 4.3rbs et 10.2pds par match, le rookie est sur les traces d’Oscar Robertson (1960) en devenant le premier rookie à dépasser les 7pds par match dans les 5 premières rencontres. Arenas a fait son retour après trois match (blessure au genou) et Wall raconte : «Je n’ai pas à penser à tout. Je dis : « Tu t’occupes de penser et je m’occupe de shooter ». Merci pour les autres. Le rookie qui a déjà fait polémique sur sa dance n’a pas froid aux yeux et montre bien qu’il est le boss de Washington et qu’Arenas absent pour les trois premiers matchs, n’est « que » son bras droit. « La manière dont il tire, créera des shoots ouverts pour moi. Il peut aussi organiser l’attaque. Si je veux me reposer, il peut prendre du recule », se pavane le rookie.

Arenas n’en tient pas compte maisne devient plus que la seconde arme offensive des Wizzards. Ça fait mal aux dents Gilbert ‘ Bien sur, lui qui tournait à plus 28pts, 4.6rbs et 6pds par match il y a trois ans, et qui lors dumatch précédent a inscris les 14pts premiers points de son équipe dans le quatrième quart temps. Cependant après quelques problèmes disciplinaires, l’image d’Arenas en a pris un coup, etil a perduune partie de la confiance de ses dirigeants et de ses fans.

Saunders veut calmer le tout « Je ne veux pas qu’Arenas change. Ce qu’il sait faire le mieux, c’est de scorer. Il peut nous faire devenir une meilleure équipe s’il continue comme cela ». Il n’y a pas un air de role player dans ses propos ‘
En pleine rédemption des diverses erreurs qu’il a pu faire et qu’il regrette désormais, Arenas veut montrer que Washington est son équipe mais avec intelligence et patience. « Actuellement, je vais essayer de patienter pour que John se mette à l’aise. S’il est confortable alors j’amènerais aussi ce que je sais faire en plus », tempère l’agent 9 qui semble vouloir se faire pardonner de ses derniers excès de comportements.

« Vous ne me prendrez pas en train de boire et conduire, ou en train de prendre des prostituées. Les gens ne voient pas ce que mes coéquipiers voient, c’est-à-dire l’homme qui est ici trois fois par jour et qui travaille dur. C’est l’homme que les gens ne voient pas », s’agasse Gilbert Arenas. Peut être le verront-ils un jour l’agent double sous son vrai visage.

En attendant, Arenas veut retrouver son rang en redevenant aussi compétitif que son coéquipier Wall. « Evoluer aux côtés de John Wall est une évidence. Quel est mon intérêt de me battre contre lui ‘ Je peux jouer à ses côtés, ce n’est pas un problème pour moi », conclu le nouveau Arenas.

Arenas est aux pieds du mur pour le bien de son image et pour le bien des Wizards. Mais n’aura-t-il pas envie de sauter le mur une fois qu’il sera revenu à son meilleur niveau ‘ Wall se laissera-t-il faire ‘ Qui sera le plus intelligent pour le bien d’une l’équipe qui peut aller loin si les deux joueurs s’entendent ‘

Photo : zimbio.com

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

basket-ball.com toute l'info du basket

Basket-Ball.com : Toute l'actualité du basket-ball