Interview de Céline DUMERC, Capitaine des Braqueuses.

Interview de Céline DUMERC, Capitaine des Braqueuses.
by Laurent Jeannas | Posted on Tuesday, September 11th, 2012

Alors que son retour dans l’Hexagone, après les Jeux Olympiques, s’est terminé sur les Champs Elysées, la meneuse de 30 ans revient sur ce parcours, et sur ses ambitions pour la saison à venir.

Céline, que représente cette médaille pour toi ‘

C’est lourd, c’est beau, c’est magique. Beaucoup travaillent pour décrocher une médaille Olympique, mais très peu en ont la possibilité et l’opportunité. Une médaille se met autour d’un cou, mais se partage avec des milliers de personnes.

Faut-il souffrir pour en arriver là ‘

C’est un travail de quatre ou cinq ans qui est mis en place, on aurait pu passer à côté. On a grandi ensemble au fil des années, n’ayant pas que des bons moments. Et l’on décroche cette médaille olympique contre une nation comme les Etats Unis.
Je me souviens de ce quart de finale du championnat du Monde perdu face à l’Espagne, même qu’en y repensant, j’en ai encore gros sur le c’ur, même s’il manquait du monde. On a construit ce groupe et d’autres filles auraient pu avoir cette médaille.
Malheureusement, je ne la partagerait pas seule mais c’est avec tout un groupe (joueuses, staff technique et médical) ainsi que les supporters de l’équipe de France et de mon club : BOURGES.

A titre individuel, étaient-ce les deux plus belles semaines de ta carrière ‘ A qui la dédies-tu ‘

J’ai vécu sur un nuage pendant quinze jours, les étoiles dans les yeux. J’ai souvent pensé à mon grand-père qui me regardait du ciel . Me donnant de l’énergie, il m’a fait planer . C’est l’un des meilleurs moments de ma carrière. Je dédie cette médaille à mon grand-père, ma famille, mes amis. A tous les gens qui me soutiennent dans la vie, qui m’adorent, qui sont dans ma vie. Je n’oublie pas Pierre Vincent. C’est lui qui m’a fait grandir.

Entre cette forme olympique et l’Euro 2013, en France, te reste-t-il des perspectives ‘

Je sais que ce n’est pas le début ou la fin pour moi. J’ai 30 ans mais, dans ma tête, j’ai toujours 20 ans. Dans cette quinzaine, j’ai écrit avec mes coéquipières une des plus page de mon sport et une belle image de notre sport . Le fait que cet Euro se passe en France apportera de l’engouement au sein des supporters français qui se souviendront toujours dans un an, l’épopée olympique des Braqueuses.

Une dernière question, quels sont tes ambitions pour Bourges cette saison ‘

Les ambitions du club sont de finir dans les 4 premiers. Conserver le titre de Championne de France, gagner la coupe de France. Ensuite, en Euroligue Féminine, il n’y a pas d’ambition particulière sauf de passer le premier tour et de faire aussi bien que l’année dernière. C’est du possible avec l’effectif 2012-2013.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

basket-ball.com toute l'info du basket

Basket-Ball.com : Toute l'actualité du basket-ball