« Il était temps que l’on soit physique aussi avec eux », B.Diaw.

by Spirit | Posted on Friday, September 20th, 2013

Boris Diaw réagit après cette victoire historique contre l’Espagne en demi finale.

 

« Depuis le temps que l’on voulait battre l’Espagne ! L’ironie de ce soir, c’est que ce n’était pas notre meilleur match. On n’a pas fait un très bon match, même si on revient un peu sur la fin. Mais on l’a gagné quand même. On l’a gagné grâce à notre cœur. On a réussi à garder la dureté mentale jusqu’à la fin du match. On revient en deuxième mi-temps car à la mi-temps, on s’est dit : on ne met pas un tir, moi je rate des lay-up. On manque de rythme parce qu’il nous rentre dedans dès le début. Il coupe les lignes de passes et on ne répond pas physiquement. Il fallait qu’on se mette au même niveau qu’eux pour rivaliser. On gardait l’Espagne meilleure attaque de l’Euro à 34 points à la mi-temps. Il faillait y croire. On était bien défensivement. Il fallait que l’on trouve notre rythme offensivement  ».

 

Nicolas Batum a dit que c’est ta faute antisportive qui a marqué le tournant de la deuxième mi-temps ?

« On n’essaie jamais de blesser quelqu’un. J’ai essayé simplement d’arrêter la contre-attaque, pour qu’ils n’aient pas de panier facile. L’Espagne avait été très physique jusque là et il était temps que l’on soit physique aussi avec eux ».

 

« Ce n’était pas une malédiction. L’Espagne était simplement une meilleure équipe que nous depuis ces dernières années. C’est une nation qui a dominé le basket européen pendant 6-7 ans. Chaque année, on a progressé. Cela ne s’est pas fait du jour au lendemain. Il y a quelques années, on prenait trente points quand on les jouait, puis on en a pris 15, puis on perdait dans les dernières minutes. Ce soir on les bat après prolongation. Je suis fier de l’équipe et du groupe France qui a progressé année après année ».

 

« Si nous ne sommes pas euphoriques, c’est grâce à l’expérience que l’on a gagnée il y a deux ans. Il y a deux ans, on était juste content d’être en finale. Après avoir gagné la demi, tout le monde était euphorique et nous n’avons pas abordé cette finale comme on l’aurait dû. C’est ce que l’on retire de ce championnat en Lituanie. Il reste encore un match à gagner ». 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Tags
About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

basket-ball.com toute l'info du basket

Basket-Ball.com : Toute l'actualité du basket-ball