Euro : bilan groupe D

by H.C. | Posted on Wednesday, September 11th, 2013

Que de surprises dans ce groupe ! Entre l'Italie invaincue, la Grèce battue deux fois, la Finlande qualifiée et l'élimination de la Turquie et de la Russie, le groupe basé à Koper a déjoué tous les pronostics. Le point équipe par équipe.

 

Les qualifiés :

 

Italie : Les Italiens sont de retour ! Bien que privée de Gallinari et Bargnani, l'Italie a su se montrer très efficace en attaque (3ème avec 78,2 par match). Le collectif a primé avec quatre joueurs à plus de 12 points en moyenne autour du fer de lance Belinelli (15,8 points, 4 rebonds et 2,5 passes). Les hommes de Pianigiani ont terminé la première phase en trombe avec deux victoires contre la Grèce (72-81), certes privée de Spanoulis et, moins surprenant, la Suède (82-79). L'Italie aborde donc le second tour invaincue avec la meilleure adresse à trois points du premier tour (46,3% avec 37/80).

 

Bilan : 5 victoires et 0 défaite

 

Russie – Italie : 69-76

Italie – Turquie : 90-75

Italie – Finlande : 62-44

Grèce – Italie : 72-81

Italie – Suède : 82-79

 

Finlande : La grosse cote de ce premier tour. Après avoir battu la Turquie d'entrée (55-61), les coéquipiers de Koponen ont remporté deux grosses victoires d'abord contre la Russie (86-83, ap 2 prolongations) avec un Rannikko diminué et surtout contre la Grèce sans Rannikko et avec la blessure de Mottola en cours de match ! Un succès obtenu grâce à un Koponen en feu (29 points à 10/15) bien secondé par Kotti (14 points et 6 rebonds), Huff (13 points et 3 rebonds) et Muurinen (15 points et 5 rebonds). La Finlande aborde donc le second tour avec une belle opportunité d'arracher une qualification pour les quarts de finale.

 

Bilan : 4 victoires et 1 défaite

 

Turquie – Finlande : 55-61

Finlande – Suède : 81-60

Italie – Finlande : 62-44

Finlande – Russie : 86-83

Grèce – Finlande : 77-86

 

Grèce : L'un des favoris de l'Euro a clairement souffert lors de ce premier tour. Après trois victoires consécutives et une beau succès décroché face aux Turcs sans Spanoulis, les hommes de Trinchieri n'ont jamais réussi à arrêter Belinelli (23 points) et se sont faits surprendre par l'Italie avant de perdre contre la Finlande ! Spanoulis, diminué mais appelé en renfort étant donné l'importance de cette rencontre pour le second tour, n'a pas suffit. Mais c'est surtout la défense, la marque de fabrique grecque, qui a fait défaut. L'équipe Hellène est désormais en posture difficile et n'aura pas le droit à l'erreur au second tour.

 

Bilan : 3 victoires et 2 défaites

 

Suède – Grèce : 51-79

Grèce – Russie : 80-71

Turquie – Grèce : 61-84

Grèce – Italie : 72-81

Grèce – Finlande : 77-86

 

Suède : Euro compliqué pour les Suédois qui n'auront pas existé lors des deux premiers matches (51-79 contre la Grèce et 81-60 face à la Finlande) avant de réaliser un vrai exploit contre la Russie (62-81). Emmenés par le meilleur scoreur du premier tour, l'américain naturalisé Taylor (21,2 points et 4,6 rebonds), les Suédois ont ensuite été dominé par la Turquie (74-87) avant de passer tout près face à l'Italie (82-79) qui avait mis au repos Belinelli, Diener et Magro. Pas de regret pour les hommes de Bradley Scott Dean qui ont également pu s'appuyer sur un bon Jerebko (16 points, 6,8 rebonds et 2,4 passes).

 

Bilan : 1 victoire et 4 défaites

 

Suède – Grèce : 51-79

Finlande – Suède : 81-60

Russie – Suède : 62-81

Suède – Turquie : 74-87

Italie – Suède : 82-79

 

Turquie : C'est « LA » grosse déception de l'Euro. Alors que coach Bogdan Tanjevic pouvait compter sur un effectif au complet, les Turcs ont complétement sombré en ne remportant qu'un seul petit match face à l'adversaire le moins coté, la Suède (74-87). Gonlum (12,4 points) a terminé meilleur scoreur turc tandis que c'était certainement la dernière danse pour Turkoglu (7,3 points à 17,9% en 3 matches). Trois ans après la médaille d'argent obtenue lors des championnats du Monde qui se sont déroulés sur leurs terres, les Turcs ne devraient pas être de la partie l'année prochaine en Espagne. Sauf wild card.

 

Bilan : 1 victoire et 4 défaites

 

Turquie – Finlande : 55-61

Italie – Turquie : 90-75

Turquie – Grèce : 61-84

Suède – Turquie : 74-87

Turquie – Russie : 77-89

 

Russie : Autre grande déception de l'Euro. Certes diminuée par les absents (Kirilenko, Khryapa, Mozgov, Kaun, Vorontshevic…), la Russie n'a pas montré de jeu collectif avec Shved comme leader au scoring (16,4 passes et 4,8 passes). Les Russes se sont ainsi inclinés contre les deux pays nordiques : la Suède (62-81) et la Finlande (86-83, ap 2 prolongations). Les Russes sont tout juste parvenus à sauver l'honneur en emportant la dernière rencontre, sans enjeu, face à la Turquie (77-89). Avec une préparation perturbée (départ du coach Grec Katsikaris et arrivée de Karassev), les Russes seront absents des prochains championnats du Monde, sauf wild card, et doivent maintenant entamer un nouveau cycle.

 

Bilan : 1 victoire et 4 défaites

 

Russie – Italie : 69-76

Grèce – Russie : 80-71

Russie – Suède : 62-81

Finlande – Russie : 86-83

Turquie – Russie : 77-89

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Tags
About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

basket-ball.com toute l'info du basket

Basket-Ball.com : Toute l'actualité du basket-ball