Dossier NBA : Elisez la meilleure équipe de tous les temps (suite et fin)

Dossier NBA : Elisez la meilleure équipe de tous les temps (suite et fin)
by Julien | Posted on Tuesday, July 22nd, 2008

Les Meneurs (votez ici)

Bob Cousy
924 matchs, 18ppg (37%), 5rpg et 8apg.
6 titres de champions, 1 titre de MVP, 10 fois dans la All NBA first Team, 13 fois All Star.

Bien que ses stats en carrière ne soient pas les plus impressionnantes, Bob Cousy reste l’un des meneurs les plus marquants de l’histoire de la NBA. « Cooz », comme on le surnommait, fut le premier magicien de la ligue. Il inventa la passe aveugle, les dribbles « cross over »… Bref un Magic avant l’heure. Le « Houdini des parquets » fut l’une des pièces essentielles, avec Russel et Halvicek, du dispositif mis en place par Red Auerbach pour faire des Celtics la meilleure franchise de tous les temps. Et dire que Robert Cousy était français à sa naissance ….

Isiah Thomas
979 matchs, 19ppg (45%), 4rpg et 9apg.
2 titres de champions, 3 fois dans la All NBA first Team, 12 fois all star.

S’il fallait retenir quelque chose de la carrière d’Isiah thomas c’est son esprit de compétiteur acharné et sa volonté farouche d’aller au bout de ses rêves. Meneur de petite taille, il s’impose avec force comme le leader d’une formation qui prendra peu à peu son image. Les Pistons de Detroit n’étaient pas connu pour être les plus gentils mais beaucoup les décrivaient comme l’équipe la plus coriace de la ligue. Personnage controversé, adoré par Magic et détesté par Jordan, Thomas fut l’un des meilleurs meneur-scoreur de l’histoire. Pour démontrer toute la volonté du leader de Détroit, il suffit de rappeler que le joueur inscrivit 25 points en un quart-temps (le 3ème quart-temps) malgré une blessure à la cheville lors du 6ème match des NBA finals 1988 (Record jamais battu) il terminera le match avec 43 points.

Magic Johnson
906 matchs, 20ppg (52%), 7rpg, 11apg.
5 titres de champions, 3 titres de MVP, 9 fois dans la All NBA first Team, 12 fois all star.

Bon nombre d’entre nous on découvert la NBA avec Magic Johnson et Michael Jordan. Ce que tout le monde retient de cette époque est le plaisir que donnait Magic aux spectateurs et supporters. Pas seulement par son talent mais aussi et surtout par le propre plaisir qu’il prenait sur le terrain. Magic c’est avant tout un sourire inoubliable, c’est aussi un jeu basé sur l’altruisme, le spectacle et la capacité à rendre les autres meilleurs. Magic Johnson, par ses passes aveugles venues d’ailleurs, a démontré que l’on pouvait gagner des titres grâce à l’attaque. Sa rivalité historique avec Larry Bird a redonné à la NBA ses lettres de noblesses. Depuis Magic, la ligue cherche à tout prix à retrouver cette magie qu’il a su apporter et ces étoiles qu’il a mis dans nos yeux de gamins émerveillés. Earvin « Magic » Johnson a quitté la NBA trop tôt mais il a réussi, grâce à un sourire et une « no look passe », à nous faire aimer le jeu … rien que pour ça il mérite le plus grand des respects.

John Stockton
1504 matchs, 13ppg (51%), 3rpg, 11apg.
1 titre de MVP, 2 fois dans la All NBA first Team, 10 fois all star.

Si Magic est l’enthousiasme et le spectacle, John Stockton symbolise le sérieux et la rigueur. L’ancien meneur des Jazz est, tout de même, le meilleur passeur et le meilleur intercepteur de tous les temps ! Comment un joueur drafté en 16ème position de la Draft 84 peut-il devenir l’un des meilleurs meneurs de l’histoire. En lui adjugeant, dans un premier temps, un coéquipier avec qui il formera l’un des duos les plus performants de la ligue, Karl Malone. En lui filant les clés de la maison, ensuite. Ce qu’il n’eut qu’à partir de 1988, date à laquelle Jerry Sloan débarque chez les Jazz. Stockton détient également les records NBA du plus grand nombre de saisons et de matchs joués avec la même équipe. Incroyablement résistant, sur les 19 saisons que Stockton passe en NBA, il en réalise 17 sans manquer un seul match. Le meneur d’Utah, a également acquis la réputation de joueur le plus vicieux de son époque… d’où, peut-être, le manque d’amour des fans.

Jason Kidd
1026 matchs, 14ppg (40%), 7rpg, 2bpg et 9apg.
5 fois dans la All NBA first Team, 4 fois dans la All NBA Défensive Team, 8 fois all star et Rookie Of The Year.

Jason Kidd, Steve Nash ou Chris Paul ‘ Le choix est difficile pour le dernier accessit ! Le second est le seul à avoir glané le titre de MVP (double MVP d’ailleurs) mais c’est tardivement que Nash s’est imposé sur la ligue. Le dernier est sûrement le futur meilleur Point Guard de la ligue et certainement un des joueurs les plus prometteurs avec Lebron James, mais pour le moment son palmarès est un peu court. C’est donc tout naturellement que l’honneur revient à Mister Triple Double Jason Kidd de défendre le titre de meilleur meneur de l’histoire. Attaquant redouté malgré une adresse douteuse, playmaker d’anthologie et défenseur coriace, Kidd est LE joueur complet par excellence. Il passe comme Magic, dribble comme Cousy, intercepte comme Stockton et défend comme Thomas. Il ne lui manque que le titre pour intégrer le cercle des grands champions. Troisième au classement du nombre de triple-doubles (100 au 17 avril 2008), derrière Oscar Robertson et Magic Johnson. Il est après Oscar Robertson en 1962, le second joueur à obtenir un triple-double en moyenne pendant les 12 rencontres disputées par les Nets en playoff en 2007 (14,6 pts, 10,9 rbds, 10,9 passes). Performance assez rare pour être mentionné comme un avantage dans la course au titre !

Les Coachs (votez ici)

Red Auerbach
9 titres NBA, 11 All Star Game, 938 victoires pour 479 défaites (66% de victoires), 1 titre de coach de l’année.

L’homme au cigare… tel est l’image d’Arnold Red Auerbach. Le premier entraîneur star de l’histoire et le premier entraîneur de légende. Coach exigeant il aura glané 9 titres pendant sa carrière aux Celtics, faisant de Boston la plus grande franchise de tous les temps. Red à dirigé 11 Hall Of Famers et reste le seul à avoir remporté 8 titres consécutifs. Signe de son ouverture d’esprit, assez rare à l’époque, Auerbach est aussi le premier coach à Drafter un joueur noir (Chuck Cooper pour l’anecdote) en 1950 et à aligner un cinq majeur entièrement composé de noir en 1964. L’emblématique coach a donc marqué la NBA non seulement par sa capacité à former des champions mais aussi par une humanité reconnue de tous. Fin négociateur, il va remporter 7 nouveaux titres comme GM et président et est à l’origine des recrutements de joueurs comme Bill Russel, John Halvicek et Larry Bird. L’intelligence à l’état pur !

Chuck Daly
2 titres NBA, 1 All Star Game, 638 victoires pour 437 défaites (59% de victoires).

Chuck Daly a été l’entraîneur des Bad Boys de Détroit mais aussi de la fameuse Dream Team de 1992, ce qui montre l’importance du bonhomme ! Il a marqué les JO en étant le seul coach à ne prendre aucun temps mort pendant toute la compétition. Mais son palmarès est ailleurs et plus précisément avec les Pistons de Détroit où il a su trouver une véritable alternative au talent de Bird et des Celtics, au Showtime de Magic et des Lakers et au talent montant de Jordan et des Bulls. Il est aussi un des seuls à avoir su gérer des joueurs, très légèrement secoués du casque, comme Laimbeer, Mahorn ou Rodman et en faire des compétiteurs acharnés. Sur 5 saisons consécutives, Daly, mena les Pistons à plus de 50 victoires sur la saison et reste, aujourd’hui comme le meilleur coach que les Pistons aient connu.

Pat Riley
5 titres NBA, 9 All Star Game, 1210 victoires pour 694 défaites (63% de victoires), 3 titres de coach de l’année.

Coach colérique et dur avec ses joueurs, Riley est connu pour être l’entraîneur qui impose la plus grande masse de travail à ses équipes. L’ancien mentor des Lakers, Knicks et Miami, a emmené toutes ses équipes en finales NBA et en a guidé deux au titre suprême. Capable de faire des Lakers l’équipe la plus spectaculaire de l’histoire de la NBA, il a su changer complètement de registre et faire des Knicks une équipe rugueuse et intraitable en défense. En dehors des terrains Riley est connu pour son amitié avec Giorgio Armani, et pour son goût prononcé pour les costumes. Gominé et tiré à quatre épingles il est aussi le coach le plus élégant que la NBA ait enfanté ! Pas suffisant pour être meilleur entraîneur de l’histoire … certes mais Riley est aussi le quatrième coach le plus victorieux de l’histoire de la NBA, derrière Wilkens, Nelson et Brown qui n’ont glané que deux titres à eux trois.

Phil Jackson
9 titres NBA, 3 All Star Game, 976 victoires pour 418 défaites (70% de victoires), 1 titre de coach de l’année.

Zen Master, Phil Jackson est le coach le plus titré avec Auerbach et pourrait bien, vu la montée en puissance des Lakers, le dépasser. Le grand phil a d’ailleurs, dans sa besace, 2 autres titres en tant que joueur des Knicks et 1 autre en tant qu’entraîneur de CBA… Ce qui nous fait donc 12 titres de champions confondus ! Jackson est un coach atypique, beaucoup estime qu’il a su être au bon moment au bon endroit. On préférera dire que l’ancien entraîneur des Bulls est celui aura réussi à faire comprendre à Jordan et Bryant l’importance de faire jouer les autres, à canaliser Rodman sans jamais le brider, à révéler Scottie Pippen comme l’un des 50 meilleurs joueurs de l’histoire, à faire jouer O’neal dans l’attaque en triangle alors que beaucoup l’en jugeait incapable, à entourer ses stars de seconds rôles géniaux comme Derek Harper ou Robert Horry, à miser sur des vétérans et leurs expérience comme Parish, John Salley, Mitch Richmond ou encore Glenn Rice, à doter son banc de joueurs capables d’équilibrer son équipe quand les stars étaient bien cadrées comme Kerr, BJ Amstrong ou plus récemment Vujacic, à laisser son assistant mettre en place un système (l’attaque en triangle) auquel tout le monde aurait aimé avoir pensé … Bref, plutôt qu’un opportuniste, Phil Jakson est un entraîneur de génie dans la lignée des plus grands.

Gregg Popovich
4 titres NBA, 2 All Star Game, 632 victoires pour 302 défaites (67% de victoires), 1 titre de coach de l’année.

Gregg Popovich n’a que 12 saisons de coaching derrière lui mais a déjà 4 titres à son actif, ce qui impose, vous le concéderez, le respect. Issu de l’Air Force Academy, il était logique qu’il s’entende avec David Robinson, lui-même issu de l’armée. Militaire dans l’âme et dans le fonctionnement, Popovich, ne laisse rien passer et est connu pour ses colères. Grâce à Tim Duncan et David Robinson, le coach texan a remporté ses deux premiers titres NBA. Une fois l’amiral parti, Popovich a su miser sur des jeunes joueurs et construire son équipe autour de Duncan. Peu de coach se serait risqué à Drafter Manu Ginobilli et encore moins, Tony Parker. Pourtant grâce à son flair, Popovich à su faire de ces deux joueurs des All Star et les compléments parfaits de Duncan. Grâce à cette alchimie, les Spurs ont remporté deux titres supplémentaires. Aujourd’hui un nouveau défi s’impose à « Pop », rajeunir son équipe et remporter, comme tous les deux ans, un cinquième titre.

Récapitulatif :

Meilleur Meneur (votez ici):
– Bob Cousy
– Isiah Thomas
– Magic Johnson
– John Stockton
– Jason Kidd

Meilleur entraîneur (votez ici):
– Red Auerbach
– Chuck Daly
– Pat Riley
– Phil Jackson
– Gregg Popovich

About the Author

Affichage 17 Commentaires
Qu'en pensez vous ?
  1. Shermy says:

    je pense que vous auriez pu mettre brown ou sloan a la place de popovich.

    Sinon pour moi c est Riley et Magic.
    Riley a quand meme réussi l exploit d emmener les knicks en finale :p

  2. CAPTAIN says:

    SVP, petit rappel à tous, relisez bien le titre, mettez vos préférences de côté (genre Kobe, Malone…) et essayez d être le + objectif possible ! Meneur y a pas photo c est Magic (42pts, 17passes et 15 rbds en finale nba pour un rookie c est pas mal ! ). Pour le coach je pense que c est Jackson, avec 3 three peats dans 2 décennies et avec 2 équipes différentes c est plus que pas mal. Et même si à chaque fois il avait les meilleurs joueurs sous ses ordres, combien de coachs ont remporté 3 fois de suite le titre. a part les Celtics dans les 60 S mais la nba n avait rien à voir.

  3. s-objective says:

    Pour meneur je dirais Magic Johnson et comme coach j hésite entre aueberach et Phil Jackson mais je dirais Aueberach car Phil Jackson a encore le temps de le dépasser.

  4. Rockets-time says:

    Moi pour les meneur j aurais préféré mettre Oscar Robertson, domage c est Magic.

  5. Rockets-time says:

    Bon eh b Magic.

  6. amare-4 says:

    Magic et l homme au cigare ^^

  7. jo says:

    Magic parce que c était un monstre (mais je sais pas pourquoi Robertson ne figure pas dans le5)et Jackson qui détient 70%de victoire et qui va peut-être le coach le plus titré avec les Lakers l année prochaine,voir dans deux ans.

  8. Judge Dread says:

    A propos de Phil Jackson, il s agit de Ron Harper (et non Derek Harper). Car si Derek Harper a bien joué une année avec les Lakers (en même temps que Rodman), Phil n est arrivé que la saison suivante. Par contre, Ron Harper, au départ annoncé comme le Jordan du pauvre (et même comme l un de ses premiers héritiers, il faut revoir NBA Showmen du temps où il fut drafté par les Cavs) a su accepter de se dévouer en défense (tout en faisant valoir son expérience de l attaque en triangle) pour les Bulls puis les Lakers, sous les ordres à chaque fois de Phil. Sinon, evidémment pour le meneur, Magic même si je préfère (subjectivement) Isiah !

  9. samolo76 says:

    aueurbach et magic mé il est ou oscar robertson fallait le mettre a la place de cousy

  10. s-objective says:

    Je crois qu il est dans les ailliers.

  11. b.diddy says:

    Zen master largement avec 70% de victoire mais aussi le record nba de 72victoires en une saison et puis 9 titres voir plus bientot!! LE coach !
    Et en meneur je dirais Jason Kidd car il s est vraiment tout faire sur un terrain il mène vraiment son équipe dans totu les sens du terme. Il défend très très bien, bonne attaque, très bon sens de la passe, très bon rebondeur surement le mielleur à son poste bref c est le joueur complet et donc le meneur !

  12. CAPTAIN says:

    Kidd est très fort mais à mon avis, il lui manque un truc, il n arrive à transcender ses partenaires comme le faisait Magic. c est pour ça qu il n a pas de titre. ok il va toujours faire ses stats mais un vrai meneur il arrive à sortir le meilleur de “ses” hommes ( comme un bon coach ) pas sur que Kidd ait cette faculté.

  13. Bibabu6 says:

    Question: quel est le coach qui a gagné le + de titres avec le plus gran dnombre d équipes différentes

  14. Tigrou says:

    Pour moi je considère que le meilleur meneur nba est John Stockton (meilleur passeur de l histoire et un joueur possédant un vrai killer instinct, souvenez vous des pauvres rockets) même si mon meneur préféré est de loin Jason Kidd avec sa propension à faire évoluer le jeu de ses coéquipiers et surtout à fournir de super highlights. Pour ce qui est du meilleur entraîneur même si Phil Jackson et Pat Riley ont apporté beaucoup à leurs équipes (Riley a perdu malgré tout de sa vista depuis qu il a coaché les Knicks) je pencherait plus pour Gregg Poppovich. Par contre je trouve ça inadmissible que Jerry Sloan ne soit pas mentionné dans le 5 des entraîneurs. Il n a certe pas gagné de titre mais je pense que c est un des meilleurs coach qu il soit avec également Larry Brown. Un excellent coach ce n est pas seulement un homme qui remporte des titres c est également un homme qui arrive a donné une certaine humilité à ses joueurs et surtout une discipline.

  15. b.diddy says:

    Bah Kidd a fait connaitre Matin qui n est plus rien depuis qu il joue à denver et plus avec kidd c est sur qu avec une équipe sans menneur sa va etre chaud !^^
    Et puis jefferson est devenu bon grâce à lui. Moore été bon à new jersey grâce encore une fois à kidd et puis carter avait retrouvé son niveau en allant au nets de j-kidd donc oui lui aussi à la faculté de rendre ses partenaires meilleurs!

  16. CAPTAIN says:

    Vos arguments tiennent la route mais je suis étonné de voir le peu de considération que vous apportez à Magic, seriez-vous trop jeune pour l avoir vu jouer. Sans vouloir faire le vieux rabat-joie, Magic a transformé le basket (d ailleurs Kidd s est beaucoup inspiré de lui dans son jeu). ni Kidd ni Stockton n ont jamais remporté un titre, c est bien la preuve qu il leur a manqué quelque chose. Et ne me dites que le plus important n est pas de gagner, c est justement ça la principale différence entre le sport-plaisir et le sport de niveau, la gagne . (et ça c est valable pour tous les sports, même ceux où il n y a pas d argent en jeu.)

  17. CelticPride says:

    très objectif pour moi sans faire le hardcore fan… c est Red Auerbach sans doute possible mais après un peu plus chaud car cousy c était vraiment un magicien, un monstre balle en main => kidd à coté… hum hum et Magic c est Magic donc… dur dur :)

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

basket-ball.com toute l'info du basket

Basket-Ball.com : Toute l'actualité du basket-ball