Analyse : Les transferts. Partie 2 : La Conférence Ouest 2/2

by srtb25 | Posted on Wednesday, August 11th, 2010

Le Jazz quant à lui reste une équipe qui aborde cette saison 2010/2011 avec un effectif au visage nouveau. En effet, Carlos Boozer, le métronome intérieur de l’équipe, est parti à Chicago, cependant il a été rejoint par Korver et Brewer dans l’Illinois. Cette perte d’un joueur tel que Boozer, mais également de deux shooteurs notamment Korver, laisse planer le doute sur les réelles ambitions de l’équipe de Salt Lake City. Deron Williams, lui-même, se plaint du manque d’arrivée et de la stagnation problématique de l’effectif qui peut à coup sur s’avérer préjudiciable en playoffs. Néanmoins, ces départs ont été comblés par l’arrivée de Al Jefferson et de R.Bell dans l’Utah qui auront la lourde tâche, pour le premier, de remplacer Boozer et concrétiser les espoirs placés en lui, et pour le second, de se relancer malgré ses 34 ans pour apporter sa défense, son comportement exemplaire et ses shoots a 3pts. Ces renforts ont fière allure, mais ne semblent pas combler le vide criard laissé par de telles pertes. D’une certaine manière, on peut se dire que le départ de Boozer peut s’avérer un mal pour un bien car c’est un joueur gourmand financièrement et sans étique particulière pour le collectif. Il permettra également à P.Millsap se s’émanciper et confirmer sa bonne saison dernière. Avec cela, on peut citer M.Okur qui reste aussi important à l’intérieur mais également derrière la ligne à 3pts, également A.Kirilenko qui sort d’une saison de 58 matches mais avec 11pts de moyenne. De plus Fesenko et C.J Miles restent des valeurs sures en particulier le dernier cité qui sort d’une bonne saison et qui devrait profiter du départ de Brewer et Korver pour sortir un peu plus de l’ombre. Pour finir sur le Jazz, on peut pointer du doigt le fait que l’effectif n’est pas encore complet car la réglementation en vigueur en NBA demande 15 joueurs. L’effectif donc ici présent reste emprunt au scepticisme car 3 départs dans un groupe sont difficiles à combler au niveau de l’entente mais avec un groupe solide, un D.Williams magistral, un coach performant et une éthique de travail chère au Jazz rassurent sur le futur de cette équipe mais pas au point de les voir en haut du classement tout au long de la saison.

Direction le Texas maintenant pour un coup d”il aux Spurs et aux Mavericks. Deux équipes qui tentent de rester au sommet. Concernant l’équipe de TP, les Spurs sont restés quasi dans l’ombre sauf l’arrivée de T.Splitter qui appartenait déjà à San Antonio. Sinon outre cette arrivée, l’effectif reste le même et cela reste la plus grande préoccupation, car Duncan est sur le déclin et commence vraiment à être dépassé par les jeunes. Manu Ginobili souffre du dos et Tony n’est plus intouchable. On l’a vu avec la titularisation de G.Hill malgré le retour du français en playoffs. Cela fait donc deux ans que le signal d’alarme est tiré et que l’effectif a besoin de réajustement. TP9 a vécu une partie de son été difficile car pour l’une des premières fois, il a été au c’ur des rumeurs de transfert, Amare néo-Knicks voulait le ramener à NY. De plus, les Spurs, de la même manière que les Hornets, voient un jeune meneur rookie avec un potentiel monstre pouvant remplacer à long terme la superstar Paul ou Parker respectivement Collison et Hill. Le club étant attaché à lui, le français risque de rester mais voit se profiler l’été 2011 avec une forte éventualité de départ. San Antonio n’est plus l’équipe à abattre et se dirige inexorablement vers une fin de cycle et ce n’est pas la re-signature de Jefferson qui apportera du baume au c’ur des nombreux fans.
De l’autre côté du Texas, l’équipe de Dallas jongle toujours avec des éliminations en playoffs douloureuses et la même soif de titre au début de la saison. Possédant le plus bel effectif de la ligue, après le Heat, les Mavericks possèdent le meilleur groupe et viennent qui plus est de le renforcer. Avec un tel 5, les hommes de R.Carliste se doivent de montrer le même visage en playoffs que durant la saison régulière. L’éclosion de R.Beaubois, qui manquera deux mois de compétition, peut permettre à cette équipe de disposer d’une menace supplémentaire. A côté, Nowitzki, Kidd, Butler, Marion, Terry sont d’excellents joueurs avec l’addition notamment de T.Chandler et d’Alexis Ajinca en échange du trop payé et sur estimé E.Dampier qui n’apportait rien. Cet effectif ne dispose pas de carences réelles car n’importe lequel des joueurs du 5 voir le 6eme homme peut prendre le match à son compte et guider l’équipe en dehors de la star allemande. Le groupe, à l’instar des Spurs, dispose néanmoins d’un laps de temps restreint pour atteindre le Graal car Kidd et Nowitzki vieillissent et M.Cuban n’hésitera pas à trader si il voit que le groupe est voué à l’échec. Néanmoins, avec une telle équipe, Dallas a réellement les moyens de prétendre aux plus hautes marches car seuls les Lakers et dorénavant le Heat dispose d’un effectif aussi étoffé. Un titre, voila le rêve de Cuban, qui prétend au titre du roi du pétrole.

Pour terminer, coup de projecteur succinct sur 3 franchises beaucoup plus timides cet été.

Les Thunders vont à coup sur être l’équipe qui va monter en flèche. Qualifiée pour les Playoffs, l’équipe d’Oklahoma City dispose d’un superbe effectif jeune et dynamique qui peut l’amener dans les 2 ,3 années à venir au sommet de la conférence ouest. Si Kobe (Bryant) reste le roi, Durant est, lui, le prince de l’Ouest, voir de la NBA, tant ses performances sont immenses pour un jeune de son âge. L’addition de Westbrook, Ibaka, Green, Harden et dorénavant M.Peterson font de cette équipe un bloc solide, homogène et diablement efficace. Cette équipe, en plus d’être stable, dispose d’un avenir brillant.

Les Nuggets, eux, après une finale de conférence en 2 ans, jonglent entre déception et ambition. La franchise de Denver peut redouter l’été 2011 où sa star C.Anthony a de fortes chances de partir aux vues du statu quo de l’effectif face au renforcement constant des grosses franchises. Seul A.Harrington vient de N.Y pour planter quelques 3pts mais son rôle sera avant tout défensif. Bref Billups, malgré sa science du jeu, ne peut pas faire des miracles et, à moins d’un éclat lors de la saison, ce groupe s’avère voué à l’échec.

Dernier coup d’oeil sur les Kings, au détriment des Hornets, Blazers et Clippers, l’équipe du meilleur rookie de l’année, le dénommé T.Evans peut surfer sur la vague de l’optimisme. Loin d’un groupe soudé et réellement porté sur l’avenir, l’équipe des frères Madoff dispose de sa star pour les années à venir mais également de D.Cousins drafté en 5° position de la draft. L’ailier fort peut former un duo performant avec Evans qui, de se fait, pourra le mettre dans les meilleures conditions pour porter l’équipe également. De plus, l’addition de joueurs jeunes et sous côtés tels O.Casspi, D.Greene ou C.Landry peut permettre aux fans, nostalgiques de l’époque Webber, Vidac, Bibby, Stojakovic, de tourner définitivement la page. L’équipe n’a rien à voir avec les Thunders même si la comparaison peut paraître facile : effectif jeune, et une méga star commune (Durant/Evans). Les Kings sont beaucoup plus brouillons et pour le moment, moins talentueux. Mais ils n’ont besoin que de temps pour progresser. L’acquisition de S.Dalembert apporte un poids à l’intérieur intéressant mais rien d’exceptionnel. Dans le fond, un groupe est né, encore fragile mais doué d’un potentiel en partie comparable aux Blazers, Thunders ou Grizzlies.

Pour conclure, la conférence Ouest peut s’avérer être la grande perdante de l’été 2010 avec la perte non négligeable du all star Boozer et de la superstar Stoudemire. Mais à l’inverse de la conférence Est, cette conférence dispose d’équipes jeunes qui apportent un souffle nouveau qui permettra de chambouler la dynamique des franchises stars sur le déclin. A n’en pas douter, les Lakers sont toujours les favoris mais il est indéniable que tous les regards seront portés sur la Floride et New York, ce qui peut permettre à certaines équipes citées tout au long de l’article de travailler dans l’ombre jusqu’à une exposition en pleine lumière tonitruante.

About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

basket-ball.com toute l'info du basket

Basket-Ball.com : Toute l'actualité du basket-ball