5 agents libres qui ont une chance de s’imposer dans un roster

by Biz | Posted on Thursday, October 1st, 2009

Souvent, ces joueurs se tournent vers l’étranger pour récupérer beaucoup d’argent au lieu de tenter leurs chances dans un camp d’entraînement NBA pour atteindre leur rêve.

Voici cinq rêveurs qui pourraient arriver à leur fins.

1. Courtney Sims, Hawks :

Courtney Sims est un joueur qui est efficace sur le plan offensif et défensif.

Le MVP de la D-League, Sims affiche 22,8 ppg, 11 rpg et 2 bpg.

Sa performance lui a valu deux contrats de 10 jours, l’un avec les Suns et l’autre avec les Knicks.

Les Hawks, qui étaient classé 23e au rebond la saison dernière, pourraient utiliser sa ténacité à l’intérieur et de son aide sous le plexi.

2. Will Conroy, Rockets :

Cela a du être frustrant pour Will Conroy les dernières années qui se sont écoulées.

Il a dominé la D-League et les seules choses qu’il peut mettre en avant ce sont deux contrats de 10 jours.

En plus de cela, l’ancien Washington Husky et natif de Seattle est un ami de Nate Robinson, Brandon Roy et Jamal Crawford donc il a du les voir obtenir de contrat après contrat.

Parce que les Rockets sont un peu minces au poste de meneur de jeu, Conroy pourrait très bien être de cette équipe en novembre.

3. Mickael Gelabale, Lakers :

Ce swingman français a déjà gouter à la Ligue.

Il a joué près de deux saisons avec les Sonics aka Thunder.

Mickael est limité offensivement, mais son énergie et sa capacité à défendre pourraient être un atout pour le banc des Lakers.

Il a fait une bonne figure jouant pour l’équipe de D_League des Lakers, les Defenders, la saison dernière.

Sa connaissance de leur système et son physique pourraient être déterminants lorsque les réductions de l’effectif seront décidées.

4. Rod Benson, Pacers :

Benson se distingue par ses blogs, mais cela pourrait être l’année où il dépassera la pré-saison.

Benson a été l’un de ces gars qui a brillé en D-League et il a été trsè proche d’obtenir un contrat de 10 jours.

C’est un ailier/centre athlétique qui peut prendre des rebonds et courrir sur le parquet.

Il existe quelques places ouvertes dans l’effectif des Pacers, de sorte que si Benson assure au camp, il est possible qu’il obtienne enfin sa chance.

5. Spencer Nelson, Jazz :

L’ancienne star d’Utah State n’est pas le gars plus talentueux.

Mais, Jerry Sloan aime les joueurs qui travaillent dur.

Nelson était proche de faire parti de l’effectif pour l’ouverture de la saison 2005 – 06.

Depuis , l’ailier a pris sa chance à l’étranger en Allemagne, Italie et Grèce.

Avec la situation incertaine de Matt Harpring, il peut y avoir une place pour un joueur avec un peu de jeu de périmètre.

Dans le passé, les Jazz ont donné des contrats après les camps d’entrainement à des joueurs comme Andre Owens et Ben Handlogten.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
About the Author

Qu'en pensez vous ?

You must be Logged in to post comment.

basket-ball.com toute l'info du basket

Basket-Ball.com : Toute l'actualité du basket-ball